AFREECA

Exposition AFREECA à la chapelle des Beaumettes du 30 Mai au 23 juin 2019.

L’exposition réunit cinq artistes du continent africain qui donnent une libre expression artistique de leurs identités africaines.

Ayanda Mabulu, Sud-africain, vit à Johannesburg. Il porte un regard satirique sur la gouvernance de son pays, les travers, les abus, avec un style fort, engagé, un pinceau qui dénonce les forfaitures d’un système. 

Siriky KY, né en Côte d’Ivoire, vit au Burkina Faso. Sa technique très épurée décrit son pays par des sculptures uniques en bronze. Sa nouvelle série des «Têtes précieuses» offre un regard testimonial de la représentation de l’Homme africain. Les traits des visages, marqués, meurtris, scarifiés montrent la beauté de ces êtres ordinaires avec la puissance de la représentation que l’on ferait d’un monarque ou d’un Dieu.

Nyaba Leon OUEDRAOGO, Burkinabé, vit à Paris, photographe. Il livre un récit en images des traditions et de l’état de la civilisation actuelle de pays de l’Afrique de l’Ouest. Les fantômes du Fleuve Congo, les hommes peints de peinture tribale, la jeunesse congolaise dans un pays verdoyant.

Mamady Seydi,sénégalais, vit à Mbour. Il donne une note de sagesse et d’humour à ses sculptures, les animaux de la jungle ont remplacé les humains pour leur donner un caractère universel. Chaque installation est l’illustration d’un proverbe Wolof qui traduit la façon de pensée d’un sage.

Dominique Zinkpè, Béninois,vit à Cotonou. Il apporte une vision personnelle des différents continents. Le masque dans la statuaire africaine est un visage de l’acteur, il dissimule la vérité. Dans sa série des continents démasqués, Dominique nous livre une mise en scène des clichés qui symbolisent la richesse des peuples de ces continents.