Blessures d’Afrique

Au travers du regard de quelques artistes reconnus, nous vous présentons depuis deux ans, la vie, la souffrance et l’indifférence du monde au continent Africain.

En 2012, Pierre Mathieu artiste français appelait notre conscience à l’univers des déchets dont les pollueurs de la planète se débarrassent en Afrique en nous proposant des sculptures en matériaux recyclés.

En 2013, nous vous avons montré la guerre des Frontières (Bush War) entre la Namibie, L’Angola et l’Afrique du Sud, guerre tenue secrète pendant plus de 30 ans lors des Rencontres d’Arles  vue, analysée, scénographies et photographies par Christo Doherty.

Nous vous avons soumis le regard du photographe Robin Hammond sur le Mozambique et ses ouvriers des mines d’Or, sur le Zimbabwe et les sévices exercés sur les prisonniers du régime Mugabe.

Nous vous avons proposé des photographies composées des présidents d’Afrique du Sud et de Johannesburg par André S. Clements.

Nous vous avons livré les images du travail des enfants au Ghana et Burkina Faso par Nyaba Leon Ouedraogo.

En 2014, Nous soumettons à votre attention une histoire en 11 photos de la vie d’une famille afrikaner dans les années Apartheid écrite et réalisée par Huw Morris.

Prochainement, nous présenterons le travail des Hommes debout, sur les droits de l’homme au Rwanda par Bruce Clarke.

Nous nous adressons à votre sensibilité pour la défense animalière en présentant les œuvres  sur la condition d’être vivant de l’éléphant par l’artiste Andries Botha (Elephant human rights Foundation).

Comment oublier que la vie a commencé en Afrique ? Les blessures de l’Afrique sont nos blessures.

FNB – JOHANNESBURG ART FAIR 2013

Our gallery will be exhibiting at FNB Art Fair for the second time.

You will discover the work of our photographers :
Jean-Christophe BALLOT, “C.A.S.” : Composite of South Africa, photos taken in South Africa on September 2012,  exhibited in “Rencontres d’Arles” this summer.
Christo DOHERTY, “BOS”constructed photos   exhibited in “Rencontres d’Arles” this summer.
Robin HAMMOND, photos taken in Zimbabwe, published in a book titled “Your wounds will be named silence” and from Gold ine in Mozambique.
Nyaba Leon OUEDRAOGO, photos taken in Burkina Faso and Ghana.
And also new impressive sculptures from Pierre MATHIEU and paintings.

Exposition CAS

– C.A.S. –

(Composite Afrique du Sud)
Arles 2013,
du 30 juin au 13 juillet.

COMPOSITE / adj. formé d’éléments très divers : hétéroclite. Matériau composite, ou composite, n.m. : matériau formé de plusieurs composants distincts dont l’association confère à l’ensemble des propriétés qu’aucun des composants pris séparément ne possède.
Le Petit Larousse

Quelles images de l’Afrique du Sud habitent notre imaginaire collectif ? Des grands éléphants dans des réserves magnifiques à la jungle urbaine du centre de Johannesbourg, du luxe des stations balnéaires ou de Sun City à la pauvreté des townships de Soweto ou d’Alexandra, ce sont des univers juxtaposés qui s’ignorent lorsqu’ils ne s’affrontent pas. L’Afrique du Sud est hétérogène.

Jean-Christophe Ballot travaille sur ces thèmes en les transportant en oeuvres resserrées, au graphisme surprenant ou en établissant de saisissant rapprochements sous la forme de triptyques. Il revisite ces clichés collectifs, en les détourant habilement, loin du reportage ou du constat social, il met l’histoire en tableau, celle d’une Afrique où les animaux pétrifiés sont devenus des sculptures, où la ville est parcourue par des signes, des affiches, des bouteilles géantes. Il questionne le luxe de Sun Citi, il révèle en une vision expressionniste la beauté contenue dans la pauvreté, la précarité des townships.
Par ces rapprochements visuels d’une Afrique éclatée, décalée de nos attentes, il nous surprend en nous livrant cette vision d’une Afrique du Sud composite.

Ces prises de vue ont été réalisées dans le cadres des “Saisons France-Afrique du Sud” en septembre 2012 avec le soutien de l’Institut de France.

Lieu :
Hotel Particlier F. DERVIEUX
5. rue de Vernon
13200 – Arles

Vernissage ouvert au public le 2 juillet en présence de l’artiste à partir de 18h30

Cette exposition sera à nouveau visible sur le stand de notre galerie à la foire d’art contemporain FNB Art Fair à Johannesbourg du 27 au 29 septembre

00h58 xy

Dans le cadre du Festival de poésie de l’Isle sur la Sorgue, “Trace de poète”, Marie-Laetitia Gerval présentera dans notre galerie ses photographies (tirages et projection de photographies extraites de l’ouvrage “00h58 xy”) elle dédicacera son livre au cours de la soirée, une lectrice vous fera découvrir également les textes poétiques de l’artiste extraits de “00h58 xy”.

Bos

– BOS –

(Border war)
Arles 2013
du 30 juin au 13 juillet

Le projet a pour ambition d’explorer les chemins qui se croisent entre l’histoire et l’image populaire de la « Guerre des frontières » en Afrique du Sud (1966-1989) par la création de d’ « images construites » inspirées par des photographies d’époque. Dans le même temps, le projet a également pour ambition de développer la méditation sur l’impact de ces « images construites » sur une complexe et médiatique forme d’expression artistique suggérant la relation entre l’histoire et la mémoire.

La peinture traditionnelle dite narrative a inspiré certains photographes contemporains comme Jeff Wall, Thomas Demand et surtout David Levinthal . En travaillant avec des modélistes professionnels, Christo Doherty va créer une série de compositions en miniature directement dérivées d’une recherche approfondie dans les archives photographiques disponibles. Ces compositions sont la base de ces images qui explorent les limites entre la mémoire, le traumatisme et la propagande des conflits armés.

Bien que plus de deux décennies se soient écoulées depuis la fin du conflit, il existe encore aujourd’hui une plaie béante dans la mémoire nationale collective difficile à refermer.